Retour à la page d'actualités

LE MODELE DE BROOKE: Un véritable outil de développement personnel

Aujourd'hui, je voudrais vous parler d'une coach de vie américaine: BROOKE CASTILLO, que j'ai découvert par le biais de Clotilde Dusoulier, auteur de blog culinaire, coach de vie et créatrice du podcast de développement personnel: CHANGE MA VIE.

L'outil développé par Brooke Castillo est une grille de lecture qui nous permet de comprendre le mécanisme de nos réactions en lien avec nos émotions.

L'intérêt de cet outil puissant est de mettre en lumière notre façon d'aborder les situations et donc de désamorcer un processus négatif qui s'autoalimenterait ensuite, notre cerveau aimant la répétition.

Le postulat propre à la sophrologie et à l'hypnothérapie est que nous ne pouvons pas contrôler les évenements extérieurs ni les personnes, mais toujours notre façon de les percevoir.

Cet outil nous amène à moduler notre perception pour obtenir un réel mieux être au quotidien.

Le modèle de BROOKE se décompose en 5 étapes:

1- LES CIRCONSTANCES génèrent des...

2- PENSEES qui provoquent des...

3- EMOTIONS qui amènent une

4- ACTION qui entraine un

5- RESULTAT

 

Exemple:

C: Il pleut

P: Mince, je ne vais pas pouvoir sortir de chez moi

E: Frustration/Ennui

A: (ou inaction): je vais regarder des séries toute la journée ou réseauter.

R: Je culpabilise de n'avoir pas bouger de la journée et me sent lasse

OU

C: Il pleut

P: Chouette, je vais pouvoir profiter de ma maison et faire tout un tas de choses que j'avais mises de côté

E: une énergie m'envahit

A: je trie le linge, range les placards, réfléchis à une nouvelle décoration

R: je suis satisfaite et fière de ma journée

On obtient donc deux résultats différents pour un même évènement.

Si on décompose le modèle de BROOKE:

1- LES CIRCONSTANCES:

Les circonstances sont toujours des évènements neutres: ex: il pleut, ou Thomas n'a pas rangé sa chambre ou je suis en retard à ma réunion.

Ce sont des faits objectifs qui ne suscitent aucune interprétation.

2- LES PENSEES

En fonction d'une circonstance neutre, on peut émettre tout un tas de pensées. Une personne A et une personne B face au même évènement n'auront pas du tout la même façon de réagir.

Ces pensées ne sont en aucun cas des vérités, juste une interprétation, chacun ayant une perception différente en fonction de différentes raisons. Ce sont des jugements, des principes, des héritages éducatifs...

3- UNE EMOTION

L'émotion alors qui s'en suit est une perception physique de la pensée: COLERE ( crispation, tension...), JOIE (sourire, sautillement), PEUR (fuite, palpitation...)

Dans le modèle de Brooke on essaie d'identifier l'émotion majeure.

Apprendre à ressentir les émotions, à ne pas les fuir mais les accueillir pour les désamorcer est l'un des objectifs premiers de la pratique de la SOPHROLOGIE.

4- UNE ACTION (ou inaction)

L'émotion alors ressentie suite à la pensée dans notre tête va entrainer une action:

Ex: la colère: je crie; l'ennui: je regarde des séries ou grignotte...

5- UN RESULTAT

Le résultat peut être immédiat ou cumulé (dans le cas de pensées récurrentes et automatisées)

Le résultat vient confirmer notre pensée et nous pouvons ainsi provoquer un effet négatif boule de neige!

 

Comment alors inverser la tendance?

Nous n'avons pas de baguettes magiques donc il s'agit dans un premier temps d'identifier nos pensées, d'apprendre à reconnaitre et gérer nos émotions, d'essayer, de tomber, de recommencer, d'être bienveillant... et d'en faire un outil naturel pour notre cerveau qui est comme un muscle et ne demande qu'à répéter ce qu'il sait faire.

 

 L’exercice alors pour orienter nos pensées différemment et pratiquer une psychologie positive peut alors consister à se demander quel est le résultat que l’on aurait souhaité obtenir et en suivant le même procédé, analyser quelle pensée nous aurions pu avoir pour y arriver.

Cette « nouvelle pensée » peut alors être une pensée à laquelle nous pouvons adhérer, que nous pouvons croire et dans ce cas, nous pouvons essayer de l’utiliser à partir de ce type de circonstance.

Mais quand celle-ci ne fait pas partie de notre système de pensée actuel, il faut utiliser la méthode des petits pas et trouver une pensée « intermédiaire » qui nous inviterait à nous diriger doucement vers notre objectif.

Tout cela n’est pas forcément évident à expérimenter seul. Je peux vous accompagner dans cette démarche afin de mieux comprendre votre fonctionnement, de mieux vous connaitre pour vivre votre vie de façon plus consciente.

www.nantes-beaulieu-sophrologie.com

Ajouté le 21-09-2018

image transat