Les blocages et leviers du changement.

D’un point de vue conscient, analytique, il nous est facile de constater les améliorations que nous pouvons apporter à nos situations:

  • se libérer d’une ou de plusieurs mauvaises habitudes
  • changer de travail, d’environnement
  • changer de situation personnelle
  • prendre soin de soi
  • stopper la procrastination…

Nous avons la volonté, l’envie de changer, puissamment conscience des bénéfices que l’on pourrait en retirer et malgré cela ça bloque.

Pourquoi?

  • Nous sommes des êtres humains.

Le cerveau humain recherche avant tout dans toute situation à activer le plaisir. La notion d’effort vient en second. La zone du plaisir est stimulée automatiquement. Le cerveau cherche à activer la dopamine dans toute circonstance.

  • Le cerveau est programmé pour la répétition.

Le subconscient enclenche des habitudes répétitives, nous place en pilotage automatique pour permettre de libérer le conscient des activités créatives à mener. Heureusement que l’on ne doit pas tous les matins, se dire consciemment d’aller se brosser les dents, se doucher, passer la première puis la seconde, se rappeler du trajet de l’école car cela épuiserait le cerveau. Avant tout cette fonction de répétition et pilotage automatique est bénéfique mais elle nous fait du tort car changer demande de réinvestir la prise de conscience dans chaque acte à transformer. Sur une journée, 80 à 90% de nos actions sont liées au subconscient, seulement 10% à 20% sont conscientes.

  • Le cerveau adore le statut quo.

Toujours cette foutue peur de l’inconnu. Pour notre cerveau « le surplace » c’est le top de la sécurité!

Je vous propose quelques pistes pour amorcer le changement:

1/ La méthode des petits pas.

Ne pas voir le sommet de la montagne mais le premier sentier qui y mène.

Définir de premières toutes petites actions pour démarrer.

Par ex: Objectif: reprendre le sport.

Définir quelle activité sportive on souhaite démarrer. Sport pour le cerveau est trop générique. Si par exemple on choisit la course à pied alors démarrer par 10 mn par semaine….puis 20 mn mais ne jamais dépasser mentalement l’objectif que l’on s’est fixé initialement sur la petite action.

2/ Définir CLAIREMENT une priorité dans les changements

Effectuer un seul changement à la fois.

3/ Accepter que la volonté n’a rien à voir dans le processus si c’est le subconscient qui a les rênes de l’habitude

Préférer à la volonté la motivation. Pourquoi on souhaite changer, quels seraient les bénéfices de cette nouvelle habitude ou fonction.

4/ Lister les renoncements auxquels on va faire face pour trouver ensuite d’autres moyens de retrouver ces émotions positives dans d’autres domaines.

Par ex pour un fumeur qui considère que le tabac le libère du stress, lister toutes les façons autres de se libérer du stress. Non pas en mode recette de cuisine toute faite et réponses unanimes fournies mais ce qui résonne pour chacun. Être accompagné pour cela est un plus.

5/Apprendre au cerveau à se mettre au niveau de la solution plutôt que du problème et du pourquoi.

6/La visualisation.

La reprogrammation mentale inconsciente de nos croyances. En ça, l’hypnose est un outil formidable!

Je vous accompagne au cabinet pour définir avec vous vos priorités de changement et surmonter les obstacles et résistances propres à tout cerveau humain!

Blandine LEROY

Voici mon fil d'actualité

Je vous partage mon fil d’actualité, diverses pensées ou évènements concernant le monde de l’Hypnose et de la Sophrologie, n’hésitez pas à consulter mes articles.

Blandine Leroy
Publié par Blandine Leroy
25 novembre 2022

Se désidentifier du mental

Et si plutôt que de vouloir gérer le mental on apprenait à...

Lire la suite
Blandine Leroy
Publié par Blandine Leroy
8 novembre 2022

LA CONFIANCE EN SOI

La confiance en soi, une quête illusoire?   Enfants, nous nous amusions...

Lire la suite
Blandine Leroy
Publié par Blandine Leroy
18 octobre 2022

Notre corps, un fabuleux outil!

On parle beaucoup de la puissance de notre mental, de notre force...

Lire la suite